18 août 2010

Lâcher le Passé

Transf051DroppingThePast

Un petit clic qui reprend mot pour mot ce qui m'est venu ce matin lors de ma séance d'écriture : lâcher le passé ! Tellement plus simple de le comprendre intellectuellement que de le vivre réellement...

Laissez les morts enterrer les morts

Rassemblez votre courage, le voyage a déjà commencé. Même si vous retournez en arrière, vous ne retrouverez pas le vieux rivage, même si vous retournez en arrière, ces vieux jouets ne vous seraient désormais d'aucune aide, vous en avez fini avec eux; vous savez que ce ne sont que des jouets. C'est le réel qu'il vous faut maintenant rechercher, qu'il vous faut investiguer, il n'est pas très loin, il est en vous.

L'homme qui vit en relation avec le passé ressent nécessairement de l'ennui, une sorte d'absurdité et d'angoisse: "Qu'est-ce que je fais ici ? Pourquoi est-ce que je continue à vivre ? Que se passera t-il demain ? La même chose qu'aujourd'hui ? Ce qui s'est passé aujourd'hui était la répétition de ce qui s'est passé hier, alors quoi ? Pourquoi me traîner du berceau à la tombe en suivant la même routine ?"

[...] Cette conscience sait que vous l'avez déjà fait auparavant, que vous êtes à nouveau en train de le faire et que vous le ferez encore demain; parce que vous ne vous sortez pas du passé, parce que vous ne le laissez pas mourir, vous le gardez en vie. C'est le dilemme auquel chacun est confronté dans la vie et la seule solution consiste à laisser mourir le passé.

[...] A chaque instant quelque chose meurt. Ne soyez pas des collectionneurs d'antiquités, ce qui est mort, abandonnez-le. Allez avec la vie, coulez avec la vie avec votre totalité, avec votre intensité et vous ne rencontrerez jamais aucun dilemme, aucun problème.

Et je me rend plus que jamais compte que je me réfugie encore et toujours dans l'Illusion. C'est tellement plus simple a priori. L'impression d'être en terrain connu. C'est fou, c'est comme si chaque fois que je cherche en mois, je touv toujours un petit reste de ces Illusions. La purification est peut-être plus un voyage qu'une destination elle aussi. Oui, intellectuellement, je sais bien qu'il faut une fois pour toutes lâcher prise sur ce passé, que tout est parfait à présent, que les évènements, bons ou mauvais m'ont menée là ou je devais en être au jour d'aujourd'hui : ici et maintenant. Mais voilà, il y a toujours des choses qui restent en moi. Le sentiment d'Injustice. Celui de ne pas être aimée, ni considérée pour ce que j'ai pu faire. Je pourrais presque me dire que si le gros oeuvre est fini aujourd'hui, il reste les finitions, et les finitions, c'est bien souvent ce qui prend le plus de temps. C'est là ou l'on découvre qu'en voulant aller trop vite lors de certaines étapes, on ne gagne pas tant que ça de temps.

Je pense que je vais continuer encore pour quelques jours à méditer sur les thèmes de l'Illusion et de la Réalité, mes séances du moment sont d'une telle richesse émotionnelle que je sens bien qu'il faut continuer dans cette direction.

   


Commentaires sur Lâcher le Passé

    merci pour ces partages

    Sofiah,
    Je viens de passer un très bon moment à lire ces réflexions pleines de sagesse. Je suis touché par la générosité et ce que tu partage avec une sincère humilité... Merci pour ce voyage. Belle suite à toi dans ta vie et dans ton œuvre...
    Samuel

    Posté par sambzh, 24 avril 2012 à 00:47 | | Répondre
Nouveau commentaire