29 juin 2010

L'enfant au pied de l'Arbre

J'aime me recueillir au pied de l'arbre. C'est mon centre. Mon refuge. Pourtant tout autour, il y a encore bien des zones d'ombres, des lieux à explorer, à intégrer, à comprendre.

Et je ne sais pas si c'est à cause de tous ces changements, si c'est parce que c'est le printemps, ou parce que je n'ai pas encore pris mes marques, mais j'ai du mal à retrouver l'énergie et la volonté de faire de longues méditations. Je ne sais pas ce qui bloque vraiment. C'est vrai que j'ai été un peu fatiguée avec le déménagement, et qu'il fallait aussi que je reste un peu plus "les pieds sur Terre" pour gérer tous ces détails. Justement, c'est là je crois que j'ai du mal, du mal à revenir. Ou la peur de partir ? Alors que quelque part je sais très bien que ces profondes méditations me régénèrent en général, que j'en reviens souvent plus ancrée dans la réalité. Alors quoi ?

 

Hekate

 

Le message est clair ...

Quelque part, c'est comme si j'avais atteint une sorte de pallier, et qu'il me fallait un déclic pour y retourner. Il est vrai que toute la période de la recherche d'appart, et du déménagement fut très intense. Du coup, j'ai peut-être pas complètement atterri, ou pas pris le recul nécessaire pour lancer un nouveau cycle. Comme si je devais faire le deuil de cette expérience riche en enseignements et en émotions. Besoin de purification peut-être ? Besoin aussi de poser de nouveau gestes concrets pour l'avenir. Et de ritualiser d'avantage très certainement aussi.

Depuis une petite semaine, je sens que les signes me poussent de nouveau à repartir. Mes rêves sont redevenus très riches, et je parviens de nouveau à m'en souvenir et à travailler dessus, après plus d'un mois de néant.

Je vais profiter de ces quelques jours au vert pour réfléchir à tout cela.

   


Commentaires sur L'enfant au pied de l'Arbre

Nouveau commentaire