15 octobre 2009

Les deux mondes de la Chauve Souris

En méditant et en laissant mon nouvel ami la chauve souris venir à moi, je me rend compte que peut-être je n'ai pas choisi la bonne façon pour trouver la paix de l'âme.

La Chauve-souris aime voler et vivre en groupe. C'est un des rares mammifères qui vole (le seul paraîtrait-il). Un animal qui voit clair dans la nuit, dans l'obscurité de la grotte... de la matrice. Mon amie la Chauve-Souris voyage ainsi entre ces deux monde. Sans se perdre. Si je le lui demande, elle me montrera la route.

Je m'isole de plus en plus, je fais de moins en moins confiance. Telle la chauve-souris, je peux trouver cette capacité de me couvrir de mes ailes noires et douces, et de m'isoler du monde. Pour mieux y revenir.

La Chauve-souris me prouve aussi que l'on peut trouver sans chemin par d'autres moyen que la vision. Il y a bien des façons de savoir ou se trouve la route. Mais là encore, il faut trouver en moi le calme nécessaire pour que ces informations fassent surface.

C'est d'équilibre dont me parle la Chauve-souris. D'équilibre entre vie spirituelle et vie terrestre.

Quelques pistes (en anglais, les pages francophones sur les animaux totems sont décidément assez ennuyeuses et se répètent un peu toutes)
http://www.fortunecity.com/millenium/bertisevil/537/projects/totems/bat.htm
http://www.sayahda.com/cycle.htm

Posté par Sofiah à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Les deux mondes de la Chauve Souris

Nouveau commentaire