11 septembre 2009

Le Houblon de Caillach

Parmi mes cueillettes de plantes récentes, j’ai trouvé du Houblon (Humulus Lupulus). J’en avais vaguement entendu parler, mais sur le coup, impossible de me rappeler à quoi cela pourrait bien me servir. Étant donné que c’était la première fois que j’en trouve, j’en ramasse quand même une certaine quantité, histoire de tester. Je trouve d’ores et déjà dans le parfum quelque chose d’acidulé mais qui n’est pas sans rappeler l’ail et qui me séduit tout à fait

Après consultation de mes livres, sédatif, il est surtout utile pour les insomnies (en infusion), mais aussi les migraines (en teinture). Il réduit également l’excitation sexuelle chez les hommes, et quelque soit le moment du cycle féminin, provoque les règles dans les deux jours chez les cueilleuses. Moi qui adorais son parfum, me voilà un peu refroidie… Je n’ai certainement pas envie d’en faire prendre à mon cher et tendre, et encore moins de risquer de perturber un cycle menstruel qui est à présent en pleine harmonie avec la Lune.

Mais j’ai toujours en tête certains petits épisodes de relations particulières avec les plantes. En général en suivant mon instinct, je tombe toujours sur des plantes et préparations qui me conviennent. Je mets d’abord en route une teinture, et je sors de la bibliothèque tout ce que j’ai concernant le Houblon.

teinture_de_houblon_de_caillach

Et je tombe sur ceci :
-    Calme les angoisses hystériques chez les femmes
-    Un coussin sédatif permet de faire des rêves inspirants. Marie-Antoinette Mulot dit de lui que c’est un sédatif hypnotique.
Quand à l’élixir :
-    “C'est un tonique et un fortifiant général.”
-    Il éveille aux valeurs spirituelles.
-    Il « dynamise le corps éthérique (énergétique) et fortifie les méridiens en facilitant la circulation énergétique. »
-    Il stimule la croissance physique et améliore la circulation sanguine.

J’ai fait la cueillette la veille du jour ou j’ai commencé à plonger dans ma sous-personnalité Caillach, moment que je retardais depuis des mois. Donc, « calme les angoisses hystériques », il y a quelques temps que je n’en ai pas eues, des « angoisses hystériques », mais ce doux parfum si purifiant n’aurait-il pas été une ouverture vers cette part de mon âme que je ne voulais jusque là que regarder de loin ?

Mais qu’en est-il des lunes ? Vu la très petite quantité cueillie, je ne pense pas que cela aura réellement un impact… Et j’ai souvent l’intuition que les plantes lorsqu’elles peuvent avoir plusieurs effets, « savent » entrer en résonance avec nos corps physiques et subtils, et agir là ou ils en ont besoin. Et l’intuition principale que j’avais du Houblon était celle de « fortifiant », probablement à cause de l’odeur qui me rappelle l’ail.

Merci Brigid pour cette belle leçon de persévérance !
Merci de me montrer les multiples visages de la guérison !
Merci pour ta présence source d’Inspiration et d’Intuition

Posté par Sofiah à 07:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Le Houblon de Caillach

  • C'est réellement un plaisir de te lire tant pour les info que pour la douceur et la sincérité qui se dégage de se que tu écrits...
    c'est à chaque fois un plaisir,
    c'est rassurant car ta spiritualité
    est vraiment apaisante.
    merci
    eloa

    Posté par Eloa, 11 septembre 2009 à 09:04 | | Répondre
  • Et bien... C'est un bien gentil message de la part de quelcun dont j'admire les créations depuis de longs mois...

    Que la belle Brigid t'inspire encore de merveilleuses créations!

    Sofiah

    Posté par Sofiah, 11 septembre 2009 à 23:59 | | Répondre
Nouveau commentaire