19 juin 2009

Fehu

C’est la première Rune et pourtant je ne suis pas si familière avec elle. Parceque je crois qu’en tant que première Rune justement je l’ai associée au commencement. Et curieusement je crois que ça me renvoi au fait que je sois toujours très douée pour commencer des tas de choses, mais rarement pour les finir.

De quoi me parle Fehu aujourd’hui ?

« Du feu jaillissant semblable à la lave des volcans » (Éric Panichi)

En cette période de Litha ça tombe bien. Ce feu jaillissant est aussi celui qui brûle sous le chaudron de la savonnière (je fais des savons aujourd’hui : presque une journée devant moi, ça va être merveilleux, ça fait des mois que j’ai à peine tambouillé un ou deux baume à lèvres et quelques lotions capillaires).

Fehu, ce sont aussi les cornes des bovins, le patrimoine, les richesses dit-on.

Les plus grandes richesses ne seraient justement ellesjustement-elles pas l’expérience avec lesquelle nous commençons chaque nouvelle étape de la vie ? Et si c’était ce message-là qu’il me fallait encore intégrer ? Il paraît que l’on apprend de ses échecs, mais je ne dois pas être très douée de ce côté-là. Du coup, souvent après le Feu qui brûle en moi lorsque je commence quelque chose ou une nouvelle relation, vient le temps des déceptions. Parce que justement, je ne canalise pas ce Feu créateur comme il le faudrait.

Ensuite, cette déception entraîne d’autres remises en questions, et je reste paralysée. Je n’avance pas, parfois pendant de longs mois, alors que j’ai des tas de choses à faire, de personnes dont je pourrais profiter et apprendre, de sujets à approfondir. Chat échaudé craint l’eau froide dit-on. Dans mon cas il ne remet plus le nez dehors pendant des mois craignant même la neige ou la brume. Et quand il ressort, c’est pour se jeter presque aussitôt dans la marmite d’eau bouillante !

Peut-être que mon léger blocage avec Fehu viens aussi de l’impatience que je mets parfois dans ce que je fais. Malgré un certain côté perfectionniste, l’impatience de celui qui voudrait que tout soit déjà fait n’est jamais très loin. De ce côté-là aussi, ma passion pour la fabrication de savons mais aussi celle du dessin me fait du bien. Des activités qui demandent de la minutie, de la patience, qu’il penser avant de les commencer, dans lesquelles il faut respecter les étapes, et si on en met trop… c’est trop tard ! Faire des savons, ça à l’air bête, mais c’est comme une façon de se contrôler. Si l’on suit bien toutes les étapes, le procédé n’est pas dangereux, mais il faut être rigoureux, agir avec calme, être préparé au moment où on commence. Un vrai rituel en sois !

Cette Rune me parle aussi de l’aspect matériel de la vie, qu’il ne faut jamais négliger. Préparer des projets qui assurerons une certaine stabilité et richesse familiale, c’est le premier pas nécessaire pour avancer dans la vie. C’est primaire et ça à l’air bête, mais de le réaliser me fait du bien. Et ça correspond justement aussi à mes projets actuelles. Aller vers une activité professionnelle stable qui ne prenne pas trop de temps et me permette de concilier ce qui est est essentielle à mes yeux : la création et mon évolution spirituelle. Même s’il est possible de cheminer sans avoir de grandes richesses, un minimum permet aussi d’avoir l’esprit tranquille et de penser aux besoins des autres.

Et la richesse intérieure dans tout ça ? J’ai encore du mal à me situer. Comme tout humain, je pense que mes ressources intérieures sont bien au-delà de ce que je peux imaginer. L’être humain est vraiment incroyable.

J’accueille avec beaucoup de sérénité les énergies de Fehu, surtout puisqu’elles prennent la suite de celles de Othalaz hier. Un commencement juste après un cycle, la voie semble être la bonne. Je remercie Thor pour ce beau et puissant message qui me conforte dans ma volonté de continuer à étudier mes mondes intérieures et à monter le long du Pilier d’Isis. Comme le résume fort bien Richard Gandon, « connais toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les Dieux. »

Thèmes de méditation du jour :

v Conscience de soi

v Conscience des capacités

v S’observer

v Mes aspirations (affectives, professionnelles, matérielles)

Posté par Sofiah à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Fehu

Nouveau commentaire